L’Operatorium : studio, atelier ou laboratoire ?

Texte en Français / No translation available

Chirurgiens d’Art et d’Histoire, retourneurs de Temps, les conservateurs-restaurateurs sont missionnés au service du Patrimoine, afin de valoriser des objets abîmés par le temps ou des facteurs accidentels, sans falsifier, s’approprier, ou nier leur identité et le temps passé.

Les conservateurs-restaurateurs sont souvent associés aux artistes, quand ils en sont les légataires actifs. Annexant l’expertise de l’Historien de l’Art, la précision du Chimiste, et la persévérance passionnée de l’Artisan, ils forment une nouvelle profession complexe et aux multiples facettes.

Empruntant à plusieurs disciplines, leur qualité première est de savoir jongler et s’adapter sans cesse aux situations, au objectifs, à l’histoire et à l’art, et pour cela se tenir sans cesse informé des évolutions de la recherche scientifique, et toujours tout questionner.

Vous ne nous trouverez pas vraiment dans des ateliers, puisque nous ne sommes pas des artisans, ni dans des laboratoires, puisque nous ne sommes pas tout à fait des scientifiques, mais nous officions dans ce que je me plais à appeler un Operatorium, “lieu où l’on opère avec des outils spécialisés”.

Le terme Operatorium réunit également l’idée d’adaptation et de mobilité ; nous possédons des ateliers fixes à Versailles et Paris, mais nous travaillons volontiers dans des operatoriums ambulants sur mesure et ce dans toute la France, pour des durées plus ou moins longues, et pour vos projets les plus spécifiques (dimensions hors normes, impossibilité de déplacer une oeuvre trop fragile, discrétion, etc.).

Retrouvez plus d’informations sur la conservation-restauration de vos œuvres à l’Operatorium : lien

Article original : lien

Capture (2)

Publicités