Musée du Louvre : Retrouvez-nous dans la nouvelle exposition (Sept 2019 – Juin 2020)

Texte en Français / Translation available      Je suis immensément heureuse de vous révéler le projet auquel j’ai participé cette année : création d’outils pédagogiques pour Figure d’Artiste, la nouvelle exposition du Louvre jusqu’à juin 2020.

Mes remerciements sans fin vont au président du Louvre, Monsieur Jean-Luc Martinez qui a reconnu mon dossier de travail, et Madame Florence Dinet qui l’a valorisé avec acuité des sens. Merci à Madame Isabelle Vieilleville, véritable pillier du bureau des copistes qui perpétue cette tradition au Louvre et m’a présélectionné.
J’ai du mal à réaliser qu’un mur entier met en avant mon travail de copiste au Louvre. Mes vingt-six ans ont peine à mesurer l’honneur qui m’a été fait pour cette commande, mais j’espère l’avoir rempli avec la passion, la force et la confiance de mon âge. Je me suis imprégnée avec pugnacité de la touche de Anne Vallayer-Coster, qui était l’inspiration pour la copie. Cette femme a grandi au XVIIIème siècle dans une famille de 4 filles (comme moi), et bercée d’art, elle est reçue au Louvre à vingt-six ans (décidément !) dans une Académie très masculine. C’est un rare honneur de pouvoir mettre son travail en avant tout juste 250 ans plus tard, au Louvre, qui n’a pas manqué de rendre un délicat hommage aux femmes académiciennes pour cette exposition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos prises lors du vernissage à la Petite Galerie le dimanche 21 septembre 2019.
La première salle consacre 50% de son espace au travail des copistes au Louvre. Le dispositif inclus ;
– placée près de l’original, une copie volontairement inachevée laissant voir les étapes de construction d’une peinture à l’huile, d’après un détail de Attributs de la Peinture, de la Sculpture et de l’Architecture, peint par Anne Vallayer-Coster en 1769.
– une vidéo d’une dizaine de minutes détaillant chaque étape de la copie exposée,
– des outils de communication à l’usage des non voyants (dont des surfaces de toiles et peinture, et une palette en résine imitant la palette utilisée pour la copie),
– ainsi qu’un feuilletoire rappelant la place des copistes dans l’histoire de l’art et au Louvre où cette tradition est maintenue depuis la création de l’institution.

TRANSLATION
I am immensely excited to reveal the project I have been working on these past few months : didactic tools I made will be presented in the new Louvre exhibition until june 2020.
My endless thanks goes to Mr Jean-Luc Martinez, Louvre président, who recognized my work and decided upon the copyists sélection, and Mrs Florence Dinet whom made it valuable with her artistic direction. Thank you also goes to Madame Isabelle Vieilleville, true pillar of the copyist bureau for preselecting my profile.
I still have trouble realizing that an entire diplay in the Louvre brings my research as a copyist into light. 26 years old are not enough to measure the honor I was given, but I fulfilled it with passion, force and trust in life that comes with youth. I impregnated myself of Anne Vallayer-Coster’s wit, as she was the inspiration behind the project. This woman was born in 18th century France, in a family of 4 girl (like me), and, nursed in art, she was received in the Louvre at 26 years old (coïncidence, much ?) in a male driven Salon. It is a rare honor to be able to put her work forward as a 21st century woman, exactly 250 years after her, furthermore in the Louvre, who paid a delicate hommage to women that made it to the Louvre in this exhibition.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s